Restez informés de l'actualité du monde de la musique avec

LOGO LETTRE DU MUSICIEN

partenaire de FUSE 

Les (a)rythmies scolaires se propagent à l'extra-scolaire
En modifiant la donne du temps scolaire, enseignement et pratique artistiques sont directement impactés, qu'ils soient proposés sur temps péri-scolaire ou extra-scolaire. De défi, la nouvelle organisation du temps peut s'avérer une opportunité.

La réforme des rythmes scolaires provoque des remous : en assouplissant la frontière entre le temps scolaire et les activités périscolaires, elle amène à s'interroger sur l'interaction entre le monde de l'école et les interventions extérieures.

Côté enseignement artistique, collectivités, familles et enseignants s'interrogent. Quelles conséquences va avoir la mise en place d'une telle réforme? Depuis la modification des emplois du temps afin de replacer les cours du mercredi matin jusqu'à la répartition des financements : si les communes investissent pour les activités périscolaires, auront-elles encore les moyens (ou la volonté) de financer les établissements qui s'investissent dans l'enseignement artistique?

Pour informer les élus des collectivités territoriales concernées, le ministère de l'éducation nationale a conçu un guide explicatif pédagogique des modalités de mise en place de ces nouveaux temps péri-scolaires. Mais également de la grande souplesse d'organisation qui est offerte aux collectivités de façon à ce que le cadre puisse s'adapter au mieux aux contextes locaux.

A télécharger ici



Mis à jour le 01/03/2013