Restez informés de l'actualité du monde de la musique avec

LOGO LETTRE DU MUSICIEN

partenaire de FUSE 

Le 23 mars 2013, FUSE tenait son assemblée générale
Samedi 23 mars, FUSE tenait son assemblée générale au conservatoire Darius Milhaud (Paris 14ème), moment privilégié d'échanges et de mobilisation des adhérents en faveur du projet de la fédération. Retour sur les temps forts de la matinée.

Les temps forts 2012 : l'apport de FUSE

Outre les participations actives de FUSE aux réflexions nationales sur l'école, l'éducation artistique ou la pratique artistique, les adhérents de FUSE ont tenu à souligner l’importance de l’appui fédéral pour dépersonnaliser les débats locaux, souvent fortement personnalisés : l’intervention de FUSE à la demande d’adhérents locaux, rappelant la réglementation en vigueur (et la jurisprudence) a ainsi permis de dénouer certaines situations conflictuelles.

L'apport pour les adhérents, individuels comme associations, prend appui sur la mise en avant de la défense de l’intérêt général, par opposition à celles d’intérêts praticuliers souvent reprochés par les interlocuteurs aux usagers, et sur le collectif représenté par une fédération nationale.

FUSE apporte régulièrement ses conseils et son soutien à des associations ou des personnes non membres, dans un souci de défense de l'intérêt général en matière d'enseignement artistique.

FUSE membre actif de la COFAC

L’adhésion de FUSE à la COFAC s'est traduite par une participation active aux réflexions engagées au sein de cette coordination : cie-présidente FUSE membre du bureau, participation à la rédaction du guide sur les pratiques artistiques amateurs, rédaction d'un article spécifique consacré aux présentations de travaux sur scène par les enfants, audition par le Conseil économique, social et environnemental etc.

Le guide sur les pratiques artistiques amateurs, qui fait un point détaillé sur l'état de la réglementation en la matière, sera publié en numéro spécial de Juris associations, à paraitre en juin 2013. De nombreux responsables associatifs se sont montrés intéressés à disposer d’exemplaires de ce document de référence.

Partenariats et échanges, le point fort de FUSE à cultiver

Parmi les nombreux partenariats noués en 2012, celui amorcé avec la FCPE, fédération de parents d'élèves de l'éducation nationale, est apparu comme fondamental : en effet, la nécessité de dialoguer régulièrement avec des partenaires reconnus auprès du ministère de l'éducation nationale, sur les dossiers relatifs à l'esneignement artistique, est renforcée par la perception qu'ont ces fédérations des filières spécifiques telles que les classes à horaire aménagé. Trop souvent, celles-ci ont une image d'élitisme, permettant de contourner la carte scolaire.

Le dialogue ainsi entamé avec la FCPE sera également nourri par la réforme des rythmes scolaires qui donne potentiellement un accès élargi des enfants à la pratique artistique et les premiers retours de la rentrée 2013 dans les villes mettant en oeuvre les nouveaux rythmes.

Enfin, les membres de FUSE souhaitent que parallèlement, le rôle des réseaux régionaux de FUSE soit renforcé afin de consolider le lien de proximité. 

Pour un statut de l'étudiant de conservatoire ?

Un important travail a été lancé sur la question du statut des élèves de conservatoire en voie de professionnalisation. Alertés en début d’année de la non parution de la circulaire nationale d’attribution des bourses sous conditions de ressources destinés à ces élèves, FUSE a élargi la problématique à l’ensemble des difficultés auxquelles ils sont déjà confrontés ou pourraient l’être compte tenu de leur absence de statut :

  • rendez-vous au cabinet de la ministre pour obtenir le maintien d’aides financières a minima pour l’année en cours
  • envoi d’un courrier d’alerte aux préfets de région et interrogation téléphonique de l’ensemble des DRAC
  • recueil de documentation sur le statut des élèves post-bac dans les différents systèmes
  • rédaction d’une fiche Réflexions&Débats (cf. document)
  • prise de contact fructueuse avec la commission Culture du Sénat
  • organisation d’une table-ronde avec différentes parties prenantes à la réflexion sur ce sujet

Cette thématique devrait rester au premier plan durant l’ensemble de l’année au travers de la poursuite du travail de réflexion et de la sollicitation de nouveaux interlocuteurs.

Pour plus de détails sur les actions de FUSE 2012, vous pouvez consulter les rapports à télécharger.


Mis à jour le 02/04/2013 - Article archivé 

Documents téléchargeables associés à cet article :