Restez informés de l'actualité du monde de la musique avec

LOGO LETTRE DU MUSICIEN

partenaire de FUSE 

Bourses : le dispositif reconduit pour cette année
Depuis janvier, FUSE n'a pas ménagé sa peine afin que soient maintenues les aides sous conditions de ressources, allouées aux étudiants de conservatoire en voie de professionnalisation. Mission accomplie : le dispositif va être prochainement déployé.

Préserver une certaine égalité d'accès aux métiers du spectacle vivant

Le ministère de la Culture a donc réussi à dégager les ressources nécessaires afin de maintenir ce dispositif essentiel de soutien aux étudiants des conservatoires, une prise de conscience bienvenue dans un contexte économique difficile. FUSE ne peut que s'en féliciter !

Nombreux sont en effet les élèves inscrits en cycle spécialisé ou de perfectionnement, qui connaissent de véritables difficultés financières : ne relevant pas du régime général étudiant et de l'ensemble du dispositif d'aide qui y est lié (bourses, logement étudiant, etc.), ces élèves de revenu modeste doivent en plus faire face à des coûts de scolarité souvent importants (frais de scolarité, instruments, partitions, tenues de danse, etc.).

Bien que d'un montant réduit, ces aides apportent une véritable bouffée d'oxygène à ces jeunes, dont l'engagement et l'implication dans les études sont exemplaires : rétablir un peu d'égalité entre les situations individuelles, afin de préserver les chances de ces jeunes d'accéder à la profession de leur choix, est un objectif primordial.

Préparer l'avenir en élargissant le débat

Pour l'instant, nous ne disposons pas d'information sur une pérennisation du système. Les courriers reçus des différentes Directions régionales des affaires culturelles, laissent plutôt entrevoir une solution transitoire : les aides seraient maintenues uniquement pour l'année en cours.

Pluôt que d'attendre janvier 2014, une annonce de la suppression définitive de tout système d'accompagnement financier des étudiants d'origine modeste, FUSE a préféré engager dès à présent, la réflexion sur le statut des élèves de conservatoire en voie de professionnalisation. Les prochains mois ne devraient pas être de trop pour sortir enfin de l'ambiguïté dans laquelle évoluent ces formations de haut niveau.

D'autant que l'agenda législatif est propice à la réflexion sur cette thématique : décentralisation, enseignement supérieur, création... autant de lois en préparation qui pourraient intégrer des dispositions permettant de remédier enfin au flou artistique dans lequel sont placés ces jeunes, une fois leur bac en poche.

En savoir plus sur la réflexion sur le statut des étudiants de conservatoire et y participer : plus d'infos


Mis à jour le 05/04/2013 - Article archivé