Restez informés de l'actualité du monde de la musique avec

LOGO LETTRE DU MUSICIEN

partenaire de FUSE 

Baisse des subventions : le public appelé à la rescousse ?
L'Orchestre national d'Ile de France est le premier orchestre à lancer une campagne sur une plateforme collaborative sur le web afin de financer un projet d'opéra jeune public. "Céleste, ma planète" sera créé en février 2014.

Céleste, couvertureL'orchestre national d'Ile de France, dont les subventions de l'état ont été menacées de baisse drastique l'an passé, ne renonce pas pour autant à son action en faveur du jeune public et à ses activités de création. Seulement, cette fois-ci, il fait appel à la générosité publique afin de financer ce projet ambitieux.

Si de nombreux projets culturels voient actuellement le jour grâce à ce système de finance participative : chacun peut devenir mécène d'un projet bien identifié voire co-producteur. Certaines plateformes relèvent plutôt de l'économie sociale et solidaire (Lisskissbankbank, Mymajorcompany), d'autres se rapprochent plus de l'activité bancaire (Octopousse, FinanceUtile, etc.).

Il est certainement pertinent d'associer de manière plus importante le public au financement direct de la création et des projets artistiques, favorisant ainsi la mise en place d'une relation forte entre certaines institutions et leur public.

Mais ces contributions doivent être perçues comme complémentaires en raison du montant généralement moblisé. La générosité du public ne peut pallier l'indigence des subventions de l'état et des collectivités !

Pour contribuer vous aussi à la création de Céleste : cliquez ici

 



Mis à jour le 14/05/2013