Restez informés de l'actualité du monde de la musique avec

LOGO LETTRE DU MUSICIEN

partenaire de FUSE 

Pour une formation globale des musiciens
Pour le colloque de l'Amirésol, FUSE, partenaire des journées, a mené une enquête auprès des familles sur les thèmes croisés de la formation instrumentale et musicale. L'Amirésol a fait de même auprès des professeurs. Premiers retours
L'Amirésol, l'association des violonistes, organisait son colloque annuel les 23 et 24 novembre 2013 au CNSMD de Paris, événement auquel étaient associés FUSE, l'Association française du violoncelle, les Amis de l'alto et ainsi que l'Association des Professeurs de Formation Musicale (APFM).
 
Le décloisonnement entre les enseignements était au programme pendant ces deux journées : "Pour une formation globale de l'instrumentiste à cordes - les cordes frottées, dansées, rythmées, mimées".
 
En préparation du colloque, l'Amirésol et FUSE ont lancé en parallèle deux sondages sur le thème de la formation musicale et instrumentale, respectivement auprès des professeurs de violons et de formation musicale, et auprès des élèves et de leurs parents. Les premiers résultats de ces deux enquêtes ont été présentés lors du colloque.

La formation musicale, une discipline qui gagne toujours à s'ouvrir

Côté "élèves", 142 personnes ont répondu à l'enquête, 2/3 de parents et 1/3 d'élèves. Près de la moitié des réponses concernait des élèves actuellement inscrits en CRR. Cependant, tous les niveaux étaient représentés, du premier cycle jusqu'au prix de CNSMD !

Si le nombre de réponses ne permet pas de tirer des conclusions détaillées par niveau ou instrument, les grandes lignes suivantes peuvent être dégagées : 

  • la formation musicale est encore souvent perçue comme le passage obligé, la corvée associée au bon vieux solfège, une perte de temps et d'énergie aux dépens de la pratique instrumentale ;
  • l'évaluation par le répondant des compétences acquises est très variée suivant qu'on parle de rythme, de déchiffrage ou de musicalité ;
  • les initiatives pour transformer la formation musicale et la décloisonner vis à vis de l'enseignement instrumental sont encore rares mais très positivement vécues.
Télécharger la synthèse des résultats de l'enquête auprès des parents

L'Amirésol a présenté les conclusions de l'enquête auprès des professeurs, conclusions qui seront publiées prochainement. Retenons que le niveau des compétences acquises par les élèves en formation musicale n'est pas jugé de la même manière que par les parents d'élèves, et que les professeurs qui ont répondu sont très enthousiastes sur les nouvelles pratiques d'enseignement.

Soutenir les expériences de décloisonnement

Les conférences et ateliers pratiques ont montré le dynamisme des enseignants participant au colloque. Les tables rondes ont fait apparaître les difficultés à mettre en œuvre et à maintenir les expériences nouvelles de décloisonnement.

Les représentants de FUSE dans ces tables rondes ont reçu un accueil chaleureux, les professeurs soulignant l'importance du soutien des parents d'élèves pour faire réussir ces actions de progrès qui nécessitent souvent des moyens supplémentaires.

Un partenariat riche d'enseignements... et de perspectives !


Mis à jour le 24/01/2014