Restez informés de l'actualité du monde de la musique avec

LOGO LETTRE DU MUSICIEN

partenaire de FUSE 

Statut des étudiants de conservatoires : avancée décisive
Nous ne l'espérions plus ! Mais l'arrêté tout récent du 5 janvier 2018, donne enfin avec précisions les conditions à remplir en vue d'agrément, par les établissements assurant une préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur artistique.

C'est avec soulagement (et satisfaction) que nous vous informons de la signature le 5 janvier dernier de l'arrêté "relatif aux conditions d'agrément des établissement assurant une préparation à l'entrée dans les établissements d'enseignement supérieur de la création artistique et au contenu et modalités de dépôt des dossier de demande", accompagné de son annexe précisant les pièces à fournir par les établissements.

En effet, dans notre article du 10 octobre dernier, nous évoquions notre inquiétude quant à l'attente interminable que subissaient les élèves post bac des conservatoires, dont le statut d'étudiant restait suspendu à la publication de l'arrêté complétant le décret d'application de la loi LCAP de juillet 2016, paru en mai 2017.

Cet arrêté tant attendu, précise ainsi les conditions à remplir pour les établissements pour les différentes spécialités :  arts plastiques (articles 1 et 2) ; cirque (articles 3 et 4) ; danse (articles 3 et 5) ; musique (articles 3 et 6) ; enfin théâtre et art de la marionnette (articles 3 et 7).

Nous reviendrons très prochainement plus en détails sur ces différentes conditions, lesquelles sont exigeantes. Notons dans un permier temps à notre grande satisfaction le rappel de la nécessité de "mise en place d'une tarification sociale pour les inscriptions" (article 3). 

Alors maintenant la balle est dans le camp des conservatoires : les dossiers devront être déposés auprès des DRAC. Un guide pratique de dépôt des demandes devrait être diffusé courant février. Espérons que les 1ers agréments pourront intervenir assez rapidement pour que les premiers étudiants des conservatoires puissent faire leur rentrée en 2018/2019.



Mis à jour le 10/01/2018